lundi 4 mars 2013

Je suis ménopausée mais je suis enceinte, il paraît

Bon, alors comme je sais que les fiveuses sont accro aux chiffres et sont de vraies spécialistes es BHCG, je vais commencer par là: 1886 (deux jours après la première prise de sang). En gros, j'espérais que le taux double, il a même un peu dépassé mes attentes. 

Ca, c'était trop bien! J'ai adoré recevoir le message du labo. J'ai adoré entendre le message laissé sur mon portable par l'assistante de mon médecin alors même qu'elle avait demandé à ce que je reçoive le résultat par texto puisqu'elle ne bossait pas à ce moment-là. J'ai adoré réaliser qu'elle aussi en avait eu marre de m'annoncer des résultats de merde à longueur de temps. J'ai adoré envoyer le taux à mon mari. 

Alors, oui, j'ai eu deux tests positifs et la clinique ne m'a pas demandé de faire une troisième prise de sang, j'imagine qu'ils me considèrent enceinte

De mon côté, j'ai mal aux seins (un truc de malade), la viande me dégoûte horriblement (depuis je dirais 10 jours après le transfert), j'ai soif (je bois des litres et ne fais pas deux pas sans ma gourde, du coup je passe ma vie aux toilettes) et le plus incroyable: les gens puent! Et même quand ils sentent "bon", ils puent le parfum. C'est ahurissant: prendre le bus me provoque des hauts le coeur qui, suivant qui s'assied à côté de moi, me pousseraient parfois presque à descendre. Mais bon, j'ai quand même des horaires à respecter et je ne suis pas certaine que les passagers du bus suivant sentiraient meilleur! 

Il y a quelques proches qui sont au courant. Ils me considèrent enceinte. Mais moi, pour vous dire la vérité, je me sens en équilibre sur un fil. J'ai fait un test, oui, et j'en ai fait un deuxième. Ils étaient positifs mais je ne me dis pas que je suis enceinte. Je me dis que j'ai fait deux tests positifs. C'est bien. C'est miraculeux. Ca me donne la chair de poule. 

Mais je ne peux pas traduire ça par "je suis enceinte". Je suis une fille qui a fait un test positif, mais je ne suis pas vraiment enceinte, mais non, pas moi, moi je suis stérile, je suis ménopausée... Quand je dis à mon mari que je ne mange pas de ci ou de ça, parce qu'on doit éviter "quand on est enceinte", j'ai l'impression de jouer à la dînette, je me revois gamine, mon doudou sous la chemise de nuit, me pavanant dans la cuisine de ma grand-mère, lui disant que j'attends un petit bébé. J'ai l'impression de jouer à la fille enceinte, j'aime bien le rôle, je l'endosserais volontiers dans la vraie vie. Mais pour quelques semaines (mois) encore c'est du domaine du rêve. 

En parlant avec une amie qui a eu un enfant, j'ai réalisé que ce sentiment n'était pas totalement un truc de fiveuse. Tout le monde se méfie au début, toutes les filles prennent des gants, restent circonspectes pour s'épargner une chute trop destructrice, si jamais. Mais je crois quand même que la force de ce sentiment, ce doute, cette façon de poser les pieds dans la maternité à la manière du chat, à pas tout légers... c'est un truc de fiveuse. Et même si ça marche, même si un jour je suis enceinte, pour de vrai, avec le ventre et tout et tout, ça va me rester, je crois. 

Malgré tout ça, je peux quand même dire qu'il y a une partie de moi qui s'est calmée. Dire que je suis apaisée serait excessif, totalement, mais je suis un tout petit peu moins dans la course, j'attends, je laisse venir. Je vois ce moment comme une pause dans notre parcours. Et si la pause pouvait durer... Aïe, j'ose pas! C'est juste hallucinant de ne pas avoir le portable toujours en main dans l'attente d'un appel de la clinique, de n'avoir qu'à attendre. Un truc de fou après une année et demie d'hystérie. J'attends le rendez-vous chez le gynéco avec une impatience mêlée d'angoisse. Il reste des tas de questions, j'ai peur que tout s'arrête demain. Et de l'autre côté de la balance une autre question, tellement plus positive: combien sont-ils? 

Bref... des sentiments contradictoires et un post qui part un peu dans tous les sens. Une fille groggy qui ne sait pas trop quoi penser, abasourdie par ses problèmes de riche... 

26 commentaires:

  1. Non, ton post ne part pas dans tous les sens.
    Tu y expliques très clairement toute l'ambivalence de ta position. Ménopausée et enceinte ? Il y a de quoi devenir schizophrène !!
    Une chose est sûre : tu peux être enceinte... puisque tu l'es ! Et ça, c'est merveilleux. Biz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci! oui, c'est juste hallucinant comme posture. En gros: je suis ménopausée mais je me soigne! Pourquoi accepter la fatalité s'il y a des solutions? Suis prête à devenir schizophrène pour ça;)

      Supprimer
  2. Je comprends le mélange de sentiments, la peur d'y croire, la difficulté de s'imaginer dans le train. Et pourtant tu as l'air d'y être pour de vrai là, vu les résultats...!!!
    De toute façon, tu ne pourras rien faire d'autre qu'attendre la suite, et petit à petit, te faire à cette idée: oui, tu es ENCEINTE.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui et pour te dire la vérité, je commence à y prendre sacrément goût... j'espère que le train ne va pas partir sans moi à la prochaine gare parce que petit à petit je monte quand même dedans.
      des bises

      Supprimer
  3. OHHHHHHH MYYYYYYY GOOOOOOD !!!
    C'est formidable !!!
    Quelle joie de te lire. Ca y est, c'est bon ! Tu y es, vous y êtes.
    Vive le don !!!
    De GROSSES bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te sens très pro-don dans tes derniers messages quand même! cet enthousiasme me fait chaud au coeur;)

      Supprimer
  4. Tu es ENCEINTE et tout va bien ! Il te faudra certainement un petit bout de temps pour apprivoiser ce sentiment nouveau !
    Je comprends à la fois ton excitation et ta réserve, on n'efface pas un parcours du combattant comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non ça c'est sûr, c'est un sacré bouleversement quand même. Pour toute femme bien sûr, mais pour nous c'est encore autre chose. Que de chemin depuis l'annonce de ma ménopause... je me suis vue mourir et maintenant... peut-être...

      Supprimer
  5. Je dirais que tant que tu n'es pas "pas enceinte", et bin tu l'es !!! (c'est Lapalisse qui l'a dit) c'est difficile à croire mais c'est pourtant bien vrai. Mais je comprends bien cette appréhension sous-jacente et ce sentiment d'irréalité, il te faut quelques mois (9 je crois ! :) ) pour apprivoiser ce qui t'arrive... Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la formulation!
      Et je me dis qu'en effet, si j'ai pu apprivoiser ma stérilité (un tout petit peu seulement, j'avoue), je devrais bien arriver quand même, en 9 mois, à me faire à la maternité! Je pense souvent à toi.

      Supprimer
  6. dis-donc je débarque moi!!! JE SUIS TROP TROP CONTENTE POUR TOI!!! et je te le confirme 1 000 fois : oui TU ES ENCEINTE!! et oui, avoir l'impression de jouer aux filles enceintes, c'est totalement un truc de FIVeuses!!
    ta réserve est ultra naturelle, je l'ai vécue, longtemps, et j'ai l'impression de la vivre encore parfois.
    entre les moments d'angoisse et d'appréhension, essaie d'en profiter, car, M... TU ES ENCEINTE !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, je suis d'ailleurs allée relire certains de tes posts pour voir si j'étais bien normale;)
      demain je vais chez le gynéco et peut-être que ce sera une étape pour y croire avec un peu plus de fermeté.

      Supprimer
  7. Je comprends tout à fait ta réserve et tu nous la fais très bien partager. On a un test positif, puis des taux qui augmentent, etc, mais de là à pouvoir dire qu'on est enceinte... Mais vu en plus l'intensité déjà de tes symptômes, ton corps ne te laisse pas vraiment de doutes :-) Je me réjouis des prochaines nouvelles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, mon corps joue le jeu à fond, comme pour imposer cette "réalité" à mon esprit. Aujourd'hui, j'ai eu l'impression que j'allais vomir devant tout le monde à la FNAC, la classe! Moi aussi je lis tes nouvelles avec avidité!

      Supprimer
  8. bon, tout va bien.. On respire, on profite, on savoure autant que possible même si je comprends que tu sois stressée. J'étais en panique ! Fonctionne par étape.... Et puis une fois vraiment rassurée, tu pourras te projeter plus loin. La nature donne 9 mois au bébé pour naître, et je pense qu'il en faut tout autant aux parents !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK, j'essaie! un jour après l'autre: demain la première visite chez le gynéco, j'ai vraiment besoin de le voir, qu'il me confirme encore cette grossesse et qu'il me rassure. Mais tu as raison, je crois que ça prendra des mois.
      Bises

      Supprimer
  9. Coucou Marie, cela fait bien plaisir d'avoir de tes (bonnes) nouvelles.
    Demain le rendez-vous chez le gynécologue te rassurera et tu pourras un peu souffler et profiter. Enfin je crois que lorsqu'on est PMette on reste sur ses gardes jusqu'à la fin de la grossesse.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis sur mes gardes, c'est le cas de la dire, tu verras dans mon prochain post! Suis une grande flippée de la maternité;) Et toi? Quelles nouvelles?

      Supprimer
    2. Coucou Marie,
      Je viens de faire ma deuxième prise de sang et le taux a bien doublé. Donc moi aussi "il paraît que je suis ménopausée et enceinte". Bondiou ! c'est quoi toutes ces vieilles qui tombent en cloque !!!!
      Je pense sincèrement que tu n'es pas aussi flippée de la maternité que moi. Car j'ai honte de l'écrire, mais je n'arrive pas à me réjouir depuis l'annonce de mon test positif, j'ai même fait une sorte de crise de spasmophilie le jour de cette nouvelle il faut dire que mon taux était très haut 1118 donc j'ai pensé à des jumeaux.
      Ça commence à aller mieux aujourd'hui, mais je crois que la maternité me fait très très peur.
      En fait je crois que au bout de 10 ans je commençais à me faire à l'idée de ne pas avoir d'enfant et du coup me voilà toute tourneboulée.
      Bon heureusement si tout se passe bien j'aurai 9 mois pour me faire à l'idée.
      Bises et donne nous des nouvelles !

      Supprimer
    3. Attention au lien ménopausée = vieille que je réfute totalement;)
      Sinon, t'inquiète, je suis aussi flippée que toi! même si ce n'est pas la maternité en soi qui me fait peur (peut-être parce que, heureusement ou malheureusement, je n'ai pas eu le temps de me faire à l'idée de ne pas avoir d'enfants) mais vraiment celle de la grossesse qui tourne mal, des projets qui s'effondrent après s'être lentement mis en place... la peur de la fausse-couche quoi. En tous les cas nous devrions en effet avoir 9 mois (8 maintenant!) pour nous y faire;) Continue surtout à me tenir au courant!

      Supprimer
  10. Flûte Marie, j'ai raté ça. waou !!!!!! Te dis d'entrée : je suis pas jalouse, je suis pas envieuse, juste contente pour toi. Mais comme je suis d'humeur flippée aujourd'hui, je suis juste flippée pour toi, je trouve que c'est pas la période la plus facile. Avant la pds et après la pds, c'est juste des étapes lourdes, je trouve. Si c'est + on oscille entre euphorie et crainte et si c'est moins, c'est la grosse déprime. Moi, je te souhaite d'être vite dans quelques semaines/mois pour profiter, parce qu'en dehors de ces considérations, c'est une p'tain de bonne nouvelle !!! (et quels taux : oui, on en est à apprécier les chiffres...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, comme je rêve des prochains mois... pour pouvoir me dire que les risques diminuent... enfin peut-être que je paniquerai un peu jusqu'au bout, me connaissant je dois m'y attendre!
      Mon dernier taux est encore plus cool: 58000! on attend la suite... et maintenant je vais faire un tour chez toi;)

      Supprimer
  11. 58 000 waow!!! :-) tu as l'air bien partie pour aller jusqu'à la dernière gare, c'est super! :-)
    et quel espoir tu donnes !!!
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça à l'air énorme mais je crois que c'est juste dans la moyenne un mois après un test positif. Mais j'espère bien aller jusqu'à la dernière gare, même si j'arrive pas toujours à être très optimiste... j'avoue! Je me demande moi aussi un peu "how to trust my body"...

      Supprimer
  12. Félicitations ! Ce beau résultat, on en rêve toutes, nous autres les Fivettes... Je découvre ton blog ce matin alors que je commence mon traitement pour une FIV DO prévue le 9 mai... En fait,j'ai googelisé "Comment poser le vivelledot" (ayant oublié les consignes de mon gynéco catalan) et suis tomber sur toi... Je prends cela comme un heureux signe... (sourire)

    Très bonne continuation de grossesse,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince Coco je ne vois ton commentaire que maintenant! Si tu passes par ici donne des nouvelles, il a dû se passer bien des choses depuis le 9 mai. Il y a beaucoup de gens qui arrivent par "Vivelledot", comme quoi ces médics soulèvent plein d'interrogations auxquelles les médecins ne répondent pas toujours, ou alors ils répondent mais on est tellement stressées au moment des RV qu'on oublie la moitié.
      J'espère que tu as eu, depuis, de bonnes nouvelles ou qu'en tout cas ça avance...

      Supprimer