mercredi 6 février 2013

FAQ 5: Peut-on aller aux toilettes après le transfert?

Quand je suis arrivée à la clinique pour mon transfert, j'avais beaucoup, beaucoup bu: merci chéri. 

Comme j'étais sur le point de défaillir ou de me faire pipi dessus, j'ai eu le droit d'aller aux toilettes pendant 5 secondes: merci madame. 

Je n'aurais jamais cru qu'un jour quelqu'un me dirait combien de secondes je pourrais faire pipi, mais ça, c'était avant. Avant qu'un gynéco me dise quand faire l'amour (tous les deux jours) et que des équipes médicales au complet se penchent sur mon cas et sur des choses aussi intimes que notre désir d'enfant. Bref, j'ai pu faire pipi 5 secondes, avec mon mari de l'autre côté de la porte qui me sermonnait pour que je ne dépasse pas de la moindre seconde: merci chéri. 

Après le transfert, la gynéco m'a dit qu'elle avait une bonne nouvelle pour moi: je pouvais aller aux toilettes. Elle m'a dit de ne pas m'inquiéter, que les embryons étaient si petits qu'ils n'étaient pas soumis à la gravité et que ma vessie et mon utérus étaient bel et bien deux espaces différents. Vu comme ça... je suis allée aux toilettes. 

Bon, mes embryons ne se sont pas accrochés, mais elle avait l'air tellement convaincue que je crois sincèrement que ça n'a rien à voir.


Et vous, vous avez pu aller aux toilettes juste après? Des conseils post-transfert pour la prochaine fois? 

11 commentaires:

  1. Je me souviens très bien de ce moment !! Après le transfert, j'ai demandé à la doc si je pouvais faire pipi. Elle me dit oui, mais ne poussez pas de toutes vos forces...
    L'horreur... J'avais beaucoup bu, une envie de faire pipi comme un torrent. Et me voilà en train d'essayer de maîtriser le flux... Pffffff.... Comique...

    Mais je pense que ta doc a raison... C'est trop petit les embryons, et séparés de la vessie... Donc pas de raison....
    :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore le "oui MAIS";) En tous cas je vais essayer de "maîtriser le flux" parce que pour toi ça semble avoir payé, mais pour cela je crois qu'il faut vraiment que je boive moins. Merci pour l'info, affaire à suivre!

      Supprimer
    2. Bonjour, Je me permets de répondre car je suis dans le même cas. Tout d'abord, j'espère que ta tentative à bien fonctionner. Et du coup est-ce que tu as eu des retours d'avis médical à ce sujet? Etant allée aux toilettes aussitôt après cela m'inquiète...

      Supprimer
  2. Je suis allée aux toilettes aussi. Mon gygy m'avait dit que l'utérus pouvait se contracter et rejeter les embryons mais rien à voir avec le fait d'aller aux toilettes je pense. L'idée que les embryons peuvent tomber à peine mis dans le nid est très désagréable cela dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste ultra stressant! Si on m'avait dit de rester couchée deux semaines j'aurais obtempéré sans problème. C'est déstabilisant de se dire qu'il n'y a rien à faire à part patienter. J'aurais bien aimé un infaillible mode d'emploi, apparemment ils ne l'ont pas encore trouvé. Mais tous les espoirs sont permis.

      Supprimer
  3. A chaque fois, il m'a fallu attendre 20 mn après le transfert (l'horreur). Et après, reprendre une vie "normale", mais je sais que certaines avaient des consignes du style rester allongée, repos, jours d'arrêt, etc... Comme quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous on a eu effectivement une petite salle de repos à notre disposition après le transfert et je me suis étendue. Mais j'ai paniqué parce que je croyais avoir perdu la carte magnétique de la clinique... bref, j'ai pas vraiment su profiter de ce moment. Peut-être que je ferai mieux cette fois, promis, j'essaie.

      Supprimer
  4. Alors moi une fois, j'ai carrément fait pipi sur le fauteuil de transfert (dans un bassin hein !!!), immédiatement après le transfert, mais tout en restant allongée (imagine le tableau...). Ayant déjà des soucis urinaires au naturel, la vessie pleine est pour moi une véritable torture.
    Bref, les gygys espagnols m'ont donné la même version que celui de MarreD'Attendre (l'utérus qui se contracte). La vessie est devant l'utérus, c'est pourquoi il faut boire avant afin qu'à l'écho la visibilité soit meilleure, mais aucune relation entre les 2 organes, aucun moyen que les embryons fassent du toboggan aquatique ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Olala! quel tableau en effet! Merci pour ce témoignage édifiant;) Ma grande crainte c'est surtout de faire pipi sur le fauteuil de la salle d'attente. Mais ils ont fait sortir ton mari avant?! Les gynécos m'ont parlé des contractions de l'utérus mais plutôt pour justifier l'abstinence post-transfert.

      Supprimer
  5. Je ne me souviens plus si mon homme avait quitté la pièce (faut dire que j'étais hyperconcentrée sur la rétention de ma vessie).
    Plus sérieusement... je pense que 2 verres d'eau suffisent avant le transfert, en fait ça dépend un peu de la taille de ta vessie.
    Sinon pour les conseils post transfert : repos relatif durant 24 heures, après reprise de la vie normale sans faire d'efforts physiques, pas de sport, pas de rapports jusqu'à la prise de sang (au minimum), pas de bains d'immersion les 4 jours suivants le transfert. J'ai ajouté à la liste pas de café, pas de thé (conseils de copinautes de l'asso mais bon, c'est pas garanti).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les conseils! Je vais les suivre, c'est sûr! Bon, je ne sais pas la taille de ma vessie mais ce qui est évident, c'est que je vais moins boire que la première fois. Deux semaines sans sexe, café, thé ni alcool... déjà que j'ai arrêté de fumer... mais quel vice me restera-t-il?

      Supprimer