mardi 30 octobre 2012

Merci Papa!

De retour d'Espagne, j'explique à mon père ce qui m'a convaincue de tenter la FIVDO. 

J'avoue que j'ai bien sûr encore plein de questions mais que bon, si j'attends d'avoir trouvé toutes les réponses, je vais me retrouver à son âge à me dire: "eh ben voilà, il y a trente ans j'aurais pu avoir un enfant et je suis passée à côté". Alors bien sûr, lui dis-je, je risque bien de me faire envoyer chier par mon ado qui me reprochera la façon dont je l'ai conçu... 

Et mon père: 
"Eh ben si ton ado t'envoie chier, c'est déjà qu'il sera en bonne santé!"

Pas faux. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire